vendredi 24 juin 2016

#ChallengeAZ - U comme Un + deux = trois

Il nous arrive de rencontrer des naissances de triplés dans les registres que nous feuilletons. Malheureusement, au XVIIIème siècle, il n'y a bien sûr pas de suivi de grossesse comme aujourd'hui. Souvent, la femme ne sait pas qu'elle attend plusieurs enfants. Autant dire que, le jour où les bébés naissent, ça doit souvent être la panique quand la sage-femme se rend compte qu'il y a plusieurs enfants à mettre au monde. Des bébés qui naissent très souvent bien avant terme et qui, dans les conditions de l'époque, n'ont que très peu de chances de survie, pour ne pas dire aucune.

Nous voici à Esquennoy, dans l'Oise, en 1751. Le 25 novembre, Elisabeth BERENGER, la femme de Nicolas BAUDRIS, met au monde des triplés qui, en plus de l'ondoiement à domicile, auront le temps d'être baptisés à l'église. Malheureusement, l'acte qui suit les actes de baptême est l'acte de sépulture des trois enfants. Leurs prénoms : Marie Anne Cécile, Marie Catherine et Marie Elisabeth.

Archives en ligne de l'Oise - Esquennoy
Registres paroissiaux 1751-1761 - 3E221/3 - pp9/10

Aucun commentaire:

Publier un commentaire