samedi 11 juin 2016

#ChallengeAZ - J comme Jumeaux de trois jours

Dans le cadre de mes recherches sur les communes du sud de l'Essonne dont sont originaires la plupart des ancêtres paternels de ma femme (Maisse, Gironville-sur-Essonne, Boigneville, Buno-Bonnevaux notamment), je me suis pris d'affection pour Léger Jeulin. Aucune raison particulière à cela, il n'est même pas un ancêtre direct de mes enfants. Malgré tout, peut-être est-il le neveu de Gillette Jeulin, leur Sosa 6245 (génération 13) ? Pour en savoir plus, les registres ne m'apprendront rien (nous sommes entre 1640 et 1670), il faudrait que j'aille aux AD91 pour fouiller les archives notariales.

Non, ce sont d'autres raisons qui m'ont amené à m'intéresser à lui. Tout d'abord, sa première femme (il a été marié trois fois) s'appelle Philippe. Pas de mariage pour tous à l'époque, juste que Philippe peut être au XVIIè et au XVIIIè un prénom féminin. On peut rencontrer également Philippesse , qui n'est pas forcément beaucoup plus féminin ;-)

Ensuite, les enfants avec sa 1ère femme. Léger Jeulin et Philippe Desroziers se marient le 26/04/1695 à Prunay-sur-Essonne (91). Philippe tombe rapidement enceinte, comme très souvent à l'époque. Mais tout ne se passe pas forcément comme prévu. Elle accouche le 27/12/1695 d'un fils, que les époux prénomment Nicolas. Soit les époux ont fauté avant mariage, soit l'accouchement est prématuré de quelques semaines. Et c'est cette seconde hypothèse que je privilégie. Voyons d'abord l'acte de naissance de Nicolas Jeulin.

Archives communales - Buno-Bonnevaux
Photographie Cyril Davy

Cet acte est classique, rien d'exceptionnel.

Le vingt septième decembre mil six cent quattre
vingt quinze Nicolas nay de ce jour fils de Leger
Jeuslin et de Philippe Desroziers ses père et mere
de cette paroisse mariés ensemble a receu les cérémonies du baptesme
par moy curé soussigné, auxquelles il a eu pour
parein Nicolas Desroziers demeurant a Ondreville
et pr mareine Marie Jeuslin femme de Nicolas
Lesperon de cette paroisse. Il avoit esté baptisé par
Jeanne Penot sage femme qui na pu signer ny la
mareine

Malheureusement, comme trop souvent, l'acte suivant est celui de son décès, deux jours plus tard. Mais c'est l'acte qui suit ce décès qui m'a interpellé. En effet, trois jours après la naissance du petit Nicolas Jeulin, la dite Philippe Desroziers accouche de nouveau, donc du frère jumeau de Nicolas. A l'époque, pas d'échographie et de surveillance continue de la grossesse. Et le dit jumeau est viable, pas mort-né en tout cas. Voyons cet acte.

Archives communales - Buno-Bonnevaux
Photographie Cyril Davy

Le 30 decembre 1695 la dite Philippe Desroziers femme
du dit Leger Jeuslin est accouchee d'un second fils qui a
esté baptisé par la susdite Jeanne Penot et a receu les
ceremonies du bapteme par moy curé soussigné ayant pr parein René
Jeuslin et pr mareine Louise Godin qui n'ont  pu signer
il a été nommé Leger

La curé est tellement abasourdi par ces jumeaux de trois jours qu'il a failli en oublier le prénom du second ! Malheureusement, l'acte qui suit est l'acte de décès de ce second jumeau.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire