jeudi 8 février 2018

Qui est le père de Charlotte Mouturat ?

Plus d'un an que je n'ai pas écrit d'article sur mon blog. Mais le challenge #1J1Ancetre m'incite à m'y remettre. Ce 8 février est l'anniversaire du décès de Delphin MOUTURAT, décédé à Chu, au Tonkin, en 1886. Que faisait-il là-bas ? Il tentait de "pacifier" cette province, obtenue par la France après la guerre avec la Chine, qui s'est terminée en juin 1885 et qui voit la Chine abandonner à la France sa suzeraineté sur l'Annam et le Tonkin. La France étant déjà présente en Cochinchine et au Cambodge, elle crée avec ces différents territoires en 1887 l'Indochine française.

Revenons à nos moutons. Quand on débute sa généalogie, on remonte chacune de ses branches. En étudiant la branche de ma grand-mère maternelle, je remonte facilement jusqu'à Charlotte Camille MOUTURAT, qui est donc mon arrière-arrière-grand-mère.

Sources : recherches personnelles

Vous pouvez la voir sur cette photo. Elle est au centre. Avec à gauche Noémie MERCIER, mon AGM, qui porte dans ses bras sa dernière fille, ma grand-mère. La photo date donc de 1935.

Source : archives familiales

La première trace de Charlotte MOUTURAT se trouve dans les actes de mariage et de naissance de son fils, Henri SALAGNAC. Je cherche donc ensuite l'acte de mariage entre Léonard SALAGNAC et Charlotte MOUTURAT, qui a eu lieu le 07/10/1905 à Paris 13è.

Source : archives de Paris 13M172

Jusqu'ici, rien d'exceptionnel, l'acte nous indique que Charlotte est née à Saint-Florentin (89) le 18/04/1881, fille reconnue de Delphin MOUTURAT (décédé) et de Marie Madeleine MONCHAMP. Bon, une enfant née de parents non mariés, on a déjà vu ça, on est plus ou moins habitué. Sauf que.....

Regardons de plus près ledit acte de naissance de Charlotte Camille MOUTURAT.

Source : archives de l'Yonne 5Mi773/4

Elle est née MONCHAMP, du nom de sa mère. Il y a les mentions marginales "classiques" de son mariage, de son décès, et de la reconnaissance par sa mère en date du 10/05/1881. Et enfin, une mention de reconnaissance et de légitimation, du fait du mariage de sa mère avec ... Gustave MOUTURAT. Ah, ça commence à coincer, ce n'est pas le bon MOUTURAT, pas celui indiqué dans l'acte de mariage de Charlotte en tout cas.

On va donc voir l'acte de mariage en question, entre Gustave MOUTURAT et Marie Madeleine MONCHAMP. en date du 17/11/1886 à Saint-Florentin. Les époux reconnaissent bien un enfant lors de leur mariage, mais pas Charlotte. Ils reconnaissent pour leur fils Maurice Delphin, né en 1883. Et donc toujours pas de trace de Charlotte.

Pourtant, lors de son mariage, elle est bien indiquée reconnue par ses père et mère. Son père étant décédé en 1886 au Tonkin, il nous reste donc une fenêtre de 5 années, pendant lesquelles son père a pu la reconnaître, en sachant que le registre matricule de Delphin MOUTURAT nous indique qu'il est en Afrique du 12 avril au 24 décembre 1883 et qu'il part ensuite au Tonkin jusqu'à son décès en 1886.

Et ce sont finalement les tables décennales de Saint-Florentin qui vont nous donner la solution. On y découvre une reconnaissance de Charlotte Camille MOUTURAT en date du 6 avril 1883. Soit à peine une semaine avant son départ pour l'Afrique !

Source : archives de l'Yonne 5Mi774/1

Delphin MOUTURAT y reconnaît bien sa fille Charlotte Camille, née deux ans plus tôt. Elle n'aura probablement pas de souvenirs de lui, ne l'ayant quasiment pas connu. Avec donc au passage une erreur de l'officier d'état civil de l'époque, qui a inscrit une mention de reconnaissance pour le mauvais enfant.

Pour la petite histoire, Delphin et Gustave MOUTURAT sont frères. Charlotte Camille MOUTURAT a donc été élevée par son oncle, qui entre temps était devenu le mari de sa mère.

1 commentaire:

  1. Je me sens à nouveau béni dans mon mariage après que le Docteur OGODO ait ramené mon mari séparé de moi pendant 6 mois. Suis GABRIELA par son nom. Même si j'ai des bouches partout sur le corps, ce ne sera pas suffisant pour remercier le Docteur OGODO pour son aide dans ma vie. Mon mari s'est séparé avec moi pendant les 6 mois et a été dans les douleurs et l'agonie sans lui. Donc, j'ai cherché de l'aide partout mais rien n'a fonctionné jusqu'à ce que j'ai rencontré le docteur OGODO que j'ai contacté en ligne. Je lui ai expliqué ma situation et il a promis que mon mari me répondra dans les 24 à 48 heures pour autant que mon cœur bat encore pour lui. J'ai cru en lui et il a préparé un sort pour moi et mon mari m'a appelé exactement quand le docteur OGODO a dit. Il a plaidé et a dit qu'il avait besoin de moi et maintenant nous vivons à nouveau heureux pour les 9 derniers mois. Tout le monde lisant mon article qui a besoin d'aide devrait le contacter ... Email. Docteur OGODO via ogodomikespells@gmail.com pour plus d'informations
    Si vous êtes là-bas en passant par tout cela
    problèmes énumérés ci-dessous, il est également parfait
    (1) Voulez-vous votre ex-dos?
    (2) Avez-vous toujours de mauvais rêves?
    (3) Vous voulez être promu dans votre bureau?
    (4) Vous voulez que les femmes / hommes courent après vous?
    (5) Voulez-vous un enfant?
    (6) Vous voulez être riche?
    (7) Voulez-vous lier votre mari / femme pour être
    vôtre pour toujours?
    (8) Avez-vous besoin d'aide financière?
    (9) Avez-vous été arnaqué et vous voulez
    récupérer votre argent perdu?
    Si vous avez besoin ou voulez des informations sur l'amour ou
    sorts d'argent, vous pouvez résoudre ce problème
    aujourd'hui à Spell Of Solution Temple ...
    Comment avoir un mariage plus heureux sans attendre que votre conjoint change

    RépondreSupprimer