vendredi 6 mars 2015

Vol à l'église de La Mure

Au hasard des recherches, on espère trouvé un curé qui aura été un peu plus loquace que les autres sur les événements qui auraient pu avoir lieu dans sa paroisse. Ainsi le curé de la paroisse de La Mure, dans l'actuel département de l'Isère, qui nous relate le vol perpétré contre l'église de la paroisse en 1765.

Nous croyons qu'il est nécessaire de laisser à la postérité
le souvenir de la profanation arrivée dans cette église paroissiale
le 14e février de la présente année, le même jour s'étant [x]
furtivement un malheureux dans l'église lorsqu'on sonnait
l'angélus qui y passa une partie de la nuit cherchant à
enfoncer la porte de la sacristie pour enlever les vases sacrés et
l'argent de la fabrique & n'ayant pu réussir dans son dessein
malheureux, il tourna sa rage contre le Saint des Saints -
enfonça le tabernacle, en tira le ciboire & une petite cloche
d'argent, pilla le trône qui est à côté de la grande porte de
l'église chargé des Saintes dépouilles, il sortit par les fenêtres
du clocher dont il mit à bas la porte qui est à côté
de la chapelle de la croix. Cette profanation excita l'indignation
de tous nos bons paroissiens. M Pourris vicaire actuel
de cette paroisse, assisté de Sr Pierre Doudou procureur de
l'Eglise fit dans le même temps une cueillette dans toute
l'étendue de la paroisse & par ses soins la perte fut
abondamment réparée & ce jourd'hui 27e juin 1765 nous
avons placé dans le tabernacle le nouveau ciboire qui est
infiniment plus grand et plus riche que celui qui a été
volé et qui avoit été donné par feue Madame La
Duchesse de l'Ediguieres après un pareil accident.
Nous avons aussi mis du produit de cette cueillette plusieurs
ornements nécessaires à la sacristie. Ainsi le certifions avec
tous ceux qui ont signé ci après

 
Archives en ligne de l'Isère
La Mure baptêmes, mariages, sépultures
collection départementale 9NUM/5E270/4 pp292/382

2 commentaires:

  1. Merci pour ce partage ! Très joli nom, Doudou, pour un procureur !

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer